Atelier Hatha Yoga : où vous emmène-je?

Il y a un peu plus d’un an, en mars 2017, j’ai écrit ce texte pour expliquer où je voulais emmener mes élèves en les invitant à un atelier de yoga.  Je le retrouve en préparant la rentrée et je vous le partage.  Dites-moi s’il vous parle!

Sommes-nous assez forts pour vivre nos rêves?

Virabhadrasana II

Souvent nous sommes stressés, nos rêves nous semblent hors d’atteinte et nous nous résignons : « jamais je n’y arriverai… »  En fait ils sont comme stérilisés lorsque nous permettons au stress du quotidien de saturer nos sensations.  Il devient alors impossible de laisser à notre esprit l’espace dont il a besoin pour respirer et le temps pour laisser la réponse advenir à son rythme. 

Et pourquoi pas célébrer chaque moment pour ce qu’il est, accueillir chaque journée comme un jour spécial?

Nous sommes tellement préoccupés par tout ce qu’il faut faire…  « Quelle course! » … Cela  devient un peu chaotique et ce chaos devient à la longue un confort où nous perdons la force et l’inspiration qu’il nous faut pour abandonner la prudence et oser écouter cette petite voix intérieure, et réaliser ce qu’elle me dit.

D’abord s’arrêter un moment, rompre la routine quotidienne, s’accorder du temps pour soi.   Le Yoga nous inspire pour dépasser nos hésitations et libérer nos potentialités cachées.

Il nous apprends à vivre en harmonie avec notre respiration, à exprimer la gratitude pour ce qui nous arrive et mieux encore : pour ce qui ce passe dans le silence entre chaque moment.

La pratique des asanas (postures), du pranayama (respiration), de la méditation, permet de sortir de cet état de stress et se rapprocher de notre personnalité dans ce qu’elle a d’authentique, de créatif, d’optimiste. Nous apprenons à aménager de petits espaces de liberté pour respirer dans le quotidien, pour juste apprécier ce qu’on a, ce qui est autour de soi, aimer ses proches et profiter de chaque instant.  Et l’impulsion créatrice que nous avions enterré bien profondément resurgit.

Nous découvrons l’ouverture du cœur, l’ouverture de l’esprit qui nous pousse en avant vers l’inconnu, en conscience et avec grâce.  Nous devenons la source de notre propre bonheur.

Vous inviter à un atelier de yoga, c’est vous inviter à une mini-aventure, pour retrouver quelques ressources internes oubliées.

Joie de pratiquer, joie de vivre

Les asanas d’ouverture vers l’arrière nous amèneront à plus de bonheur, plus d’énergie, et plus de compassion envers ceux que nous rencontrons.  Les extensions vers l’arrière, vers l’inconnu, nous confrontent avec nos peurs et ainsi renforcent notre résilience face aux coups durs de la vie.  Ouvrir nos poitrines et nos cœurs, libérer les tensions accumulées dans notre corps.

Pourquoi la respiration est-elle si importante dans le yoga ?

Respirer en conscience, produit des effets biologiques sur notre mental, notre état émotionnel, notre corps.

Maitriser son cycle respiratoire augmente sa vitalité

 » Les yogis mesurent la durée de vie par le nombre de respirations non par le nombre d’années » (Swami Sivananda).  Ainsi respirer 10 fois par minutes au lieu de 15, permettrait d’allonger sa durée de vie de 80 à 100 ans.

Le bonheur de respirer
Le bonheur de respirer

Respirer en conscience, produit des effets biologiques sur notre mental, notre état émotionnel, notre corps.

  • Rester attentif sur chaque aspect du processus respiratoire est d’abord un moyen efficace pour être présent à soi dans l’instant, de laisser de côté le passé et le futur.  C’est d’ailleurs  une porte d’entrée vers le méditation
  • Lorsque je prends le contrôle de ma respiration, en particulier pour la ralentir, des connexions se font dans mon cerveau pour court-circuiter les commandes de la respiration automatique instinctive et ainsi relaxent la zone de l’hypothalamus qui est concernée par la gestion des émotions.  Une respiration contrôlée m’amène ainsi à équilibrer et adoucir l’expression de mes émotions.
  • Attention, il ne s’agit pas de mettre ses émotions sous un couvercle, de laisser gagner notre mental.  Chacun reste à sa place!

Les nadis, conduit d’énergie subtile à travers le corps.

  • Les yogis en ont dénombré 72.000, parmi lesquels 3 sont importants : Ida, Pingala et Sushmna.
  • IDA, qui part de Muladhara Chakra, situé dans la zone du périnée, s’enroule autour de la colonne vertébrale, traverse les principaux chakras pour aboutir dans la narine gauche.  Ida est associé avec l’énergie lunaire et a un effet calmant et refroidissant.
  • PINGALA suit le même parcours que Ida, mais pour aboutir dans la narine droite.  Il est associé avec l’énergie solaire et a un effet réchauffant.
  • Sushumna est le conduit central.  Par lui circule l’énergie de la Kundalini, il est associé avec l’équilibre.
  • Dans le cours d’une journée, tantôt une tantôt l’autre narine est dominante.  Cela se produit grâce aux tissus érectiles situés à l’intérieur des narines du nez qui gonflent plus ou moins avec la pression sanguine pour contrôler le flux de l’air.  Lors de ces changements, le nadi central, Sushumna est activé, pour quelques minutes.  La clé est de l’activer pour une plus longue période, possible quand les deux nadis Ida et Pingala sont équilibrés et fonctionnels.

Le Pranayma, la maitrise du souffle pour faire circuler le prana, l’énergie vitale, à travers l’ensemble du corps dans les organes et les cellules.

  • Les exercices proposés par le pranayama introduisent des périodes de rétention dans le cycle respiratoire, à poumons pleins et à poumons vides.  Ces rétentions, appelées apnée, suspension ou Kumbhaka augmentent la respiration à l’intérieur de chaque cellule qui absorbent ainsi plus d’oxygène et expulsent plus de CO².
  • Elles augmentent légèrement le taux de CO² dans le sang, ce qui dilate les vaisseaux capillaires sanguins dans le cerveau.  Notre cerveau s’en retrouve activé, de nouveaux chemins neuronaux sont créés et des zones dormantes sont réveillées.
  • Cette légère augmentation du CO² durant un court laps de temps diminue également le niveau d’anxiété.  Attention, au-delà de ce seuil bénéfique, l’augmentation du taux de CO² devient dangereux.

La respiration et le son

La respiration, comme toute vibration, a un son.  Selon les textes yogis des Ubpanishads, ce son peut être entendu à partir d’un certain niveau de conscience.  À l’inspir, le son est « SO » et à l’expir « HAM« .  En chantant mentalement « SO-HAM » ou « SAT-NAM« , ce mantra peut s’entendre dans l’oreille interne.

Conclusion

Comprendre le lien entre la respiration, le prana, le mental est une des clés du bien-être selon le yoga.  Le cours de yoga n’est que le début du voyage vers le mieux-être personnel.

 

Le yoga efficace pour réduire les effets secondaires d’une chimio

un pigeon à la mer

Une recherche récente démontre que la pratique régulière du yoga (au moins deux fois par semaine) améliore la qualité de sommeil des femmes atteintes d’un cancer du sein et qui sont traitées par chimiothérapie.

Une de mes élèves, psychiatre, m’envoie cet article intéressant, malgré me dit-elle, quelques limitations méthodologiques.  Article publié en janvier 2018 dans la revue CANCER,  abstract disponible sur  https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28940301

 

Le YOGA booste notre moral ! Des études le prouvent.

La pratique du yoga permettrait de diminuer les symptômes dépressifs. Plusieurs études scientifiques viennent de le confirmer.  Déjà connu pour ses nombreux bienfaits, le yoga donnerait un vrai coup de boost au moral.  

A l’occasion de la 125ème Convention annuelle de l’Association américaine de psychologie, plusieurs études s’intéressant aux bienfaits du yoga ont été présentées. Si elles concernent de faibles cohortes, toutes vont dans le même sens : le yoga diminue les symptômes de dépression.

Un premier travail s’est penché sur le hatha yoga, le plus connu et le plus pratiqué en Occident. Grâce à des postures précises et rythmées, il permet une maîtrise du corps et des sens. Au total, 23 vétérans ont pratiqué cette forme de yoga, à raison de deux séances hebdomadaires pendant 8 semaines. Tous ont ressenti un réel bien-être après la cure. Et plus particulièrement ceux qui souffraient de dépression.

Du yoga oui, mais toujours associées aux thérapies classiques 

Une autre étude dirigée par le Dr Sarah Shallit (Université de San Francisco) s’est intéressée à la technique du Bikram yoga, très proche du Hatha. La cohorte comprenait 52 femmes âgées de 25 à 45 ans, souffrant de dépression. Deux groupes ont été constitués, le premier bénéficiant de deux séances par semaine pendant 2 mois, le second constituant le groupe contrôle. Résultat, la pratique du Bikram yoga a permis de réduire de manière significative les symptômes de dépression.

Même conclusion pour un travail américain mené auprès de 29 adultes dépressifs. Les auteurs ont en plus observé une amélioration de la qualité de vie des patients, ainsi que de leurs fonctions cognitives et physiques. Sans oublier qu’ils se sentaient bien plus optimistes à la fin des huit semaines de yoga.

Pour le Pr Lindsey Hopkins du San Francisco Veterans Affairs Medical Center, « les recherches sur le yoga en tant que traitement de la dépression n’en sont qu’à leurs balbutiements. Pour le moment, nous pouvons juste recommander aux patients de pratiquer, mais toujours en association avec les thérapies classiques ».

Source : 125th Annual Convention of the American Psychological Association, 3 août 2017

Atelier de YOGA

le dimanche matin de 9h30 à 12h30, à Montigny-le-Tilleul, dans un cadre verdoyant

prochaines dates :

Le 1er dimanche du mois  :

dimanche 5 janvier 2020

dimanche 2 février

dimanche 1er mars

dimanche 3 mai

dimanche 7 juin

dimanche 5 juillet

Contenu de l'atelier

Nous prendrons le temps de perfectionner quelques postures de yoga, d'approfondir la respiration, de pratiquer la méditation.

Dans cet article, je vous explique ma démarche des ateliers de yoga

Pratiquement

Amener tapis de gym, couverture, petit coussin dur,  une sangle.
Tenue très souple, possibilité de se changer sur place.

Accueil à partir de 9h15, il y aura une pause au milieu de l'atelier, avec le thé offert.

Le yoga se pratique en ayant mangé très léger quelque temps auparavant.

Prix : 35 €, à payer d'avance à l'organisateur

Quelques témoignages de participants

caret-down caret-up caret-left caret-right

Mirella

Merci François pour ce merveilleux moment de reconnexion à soi-même et à la Source.  Apaisant lâcher-prise et quelques belles postures pour se ré-energiser en ce beau dimanche d'automne! Vivement la prochaine rencontre ! Namasté

Magali

Apaisement et  paix intérieure sont les deux qualificatifs significatifs semés lors de l'atelier de ce jour. Merci

Lara

Atelier extrêmement gratifiant tant sur le corps que sur l’esprit. La technique du lâcher prise permet vraiment d'essayer de faire la paix avec soi-même avec beaucoup de bienveillance

Charlotte

Merci François pour ces matinées le dimanche.

C'est un beau moment de détente et d'approfondissement des postures abordées en soirée. Avoir plus de temps permet de savourer encore davantage chaque étape du cour.

J'espère que ce commentaire servira à ce que le groupe puisse continuer. 

Mélanie

Malgré la distance, j'apprécie vraiment l'atelier du dimanche matin.

J'arrive la tête reposée et entièrement tournée vers la pratique du jour, je ne ressasse pas ma journée...

 

En 3 heures, on peut aller plus loin dans les postures connues et les corriger.

Et le mettre en pratique dans le cours hebdomadaire, ensuite!

 

Mais ce que j'apprécie surtout c'est d'en découvrir de nouvelles. 

Qu'importe si la version complète est à ma portée ou non puisque tu proposes toujours une difficulté progressive.

 

Dans les petits plus, il y a la "pause" thé. 

Pour une fois, je peux prendre le temps de discuter avec les autres participants et ça aussi cela participe à mon bien être!

 

Encore merci pour l'initiative!

une participante

Deux fois du bonheur de pratiquer le yoga dans la lumière du matin, face à une belle nature

Jessica

Vos séances de yoga sont, pour moi, un véritable moment d'intemporalité, de suspension.

Elles m' offrent l'occasion de me reconnecter avec moi-même (avec mon corps, mes émotions, mes besoins)!

Les dimanches matins de yoga sont, à mes yeux, incontournables, car bien-être, convivialité et partage sont au rendez-vous...

une belle opportunité de remettre les compteurs à zéro, d'aller à la découverte de soi et des autres...!!!

Ernestine

Une matinée de yoga très traditionnel, des explications bien précises, dont j'ai ressenti les bienfaits tout au long de ce dimanche et encore ce lundi.

Et ce qui est appréciable, à un prix très raisonnable.

A la prochaine !

Jessica

Je tenais à vous remercier pour cette matinée calme et sereine, accompagnée de quelques rayons de soleil et du chant des oiseaux!
Les postures étaient diversifiées...c'était génial!

Formulaire d'inscription




Atelier de Hatha Yoga le dimanche matin à Montigny-le-Tilleul

PLAN D’ACCÈS

"Centre Fougères"

85 rue des Fougères, à 6110 Montigny-le-Tilleul 

La salle est située dans un parc :

  • garer sa voiture le long de la rue des Fougères
  • franchir la grille, et prendre le chemin sur à peu près 100 m
  • longer le bâtiment par la droite, en suivant le chemin
  • l'entrée de la salle est au milieu du  bâtiment

Ouverture

« Il nous faut une forme de yoga qui, tout en entretenant notre forme physique pour l’action dans le monde, nous fasse également découvrir toutes les possibilités psychiques qui sont en nous, et nous permette d’entrevoir l’ouverture spirituelle vers laquelle nous entraînerons ce monde. »

Roger Clerc, Manuel de Yoga, p.35